HORS DE CHRONOS  juin 2018

Le temps, ce passant du lointain,   effeuilleur de nos vies, ensemence l'oubli. Ce vieil archiviste, coupeur de nos mémoires, promène son regard, ses yeux en buvard mi-clos.  De concert lugubre, fugitif, en silence, ou fracas, ce compagnon d'éternité, en inconnu, efface nos passés. 

Qu'importe,

Sans avant,

Sans après,

Seulement Maintenant,

En l'espace d'un mot, d'un regard, en l'infinitésimale conscience de l'instant, nous sommes les échappés.

----------------------------------------------------------------------------------------

A MON AMBRE MARINE  juin 2018

Si un jour tu m'interroges, 

j'aurai en souvenir en éventail de vie,  les plus belles couleurs, des paillettes de musique, des instants partagés, des rires et des sourires, cette respiration du Monde, les soies des matins, les aubes légères,  les étoiles  en couronne de nuit. J'aurai en album, ce soleil magnifique zénith, et l'écho du ressac marin, Et Tout mon amour pour ce pays MEXICAIN, pays de mon âme, et tout mon amour, mon cœur à ma BRETAGNE, et toute ma reconnaissance, à ma Patrie LA FRANCE.  

---------------------------------------------------------------------------------------

Enfant, fais grandir ta conscience, juin 2018

--------------------------------------------------------------------------------------

N'oubliez pas les jardins où vous avez vu le jour, les jardiniers qui ont ôté la mauvaise herbe pour vous laisser grandir,  la pomme d'arrosoir de la bienfaisante  eau, le tuteur redresseur de votre fragile tige, l'ombre à l'aube et au soir, près du grand arbre qui se couche. N'oubliez pas la brise, quand le grillon s'endort, puis craquement de paille.

----------------------------------------------------------------------------------- 

Ne deviens pas Cassandre, jette les dés sur le chemin, et avance autant de fois ...…..que te portent tes pas

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

2019, quelques secondes flocons pour des flacons d'ivresse, des horloges exhalées du long tunnel du Temps, un feu  d'artificielless joyeusetés, un bouchon au ciel et Champagne fusent en champignon du Soir devenu Matin,

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mon Père, Marin du lointain, tout autour du Monde, en bateaux de tous nos souvenirs jette son ancre si loin au large des profondes Mémoires ; un jour, en horizon, à l'unisson monteront des mâts, tous les chants des Capitaines, en hymne sacré, en chœur de nos familles ; attablés et fraternels. , heureux de tendre les mains,  d'étreindre tous leurs parents, en  voyage sur le fil du Temps.

-------------------------------------------------------------------------------------------------- 

Mes Etoiles, Etoile du Matin et Etoile du Soir, miracles infinis, fractales, pétales, célestes éternelles, demain de notre Terre, vers les lointaines constellations. janvier 2019

--------------------------------------------------------

Ambre  si Ambre ô yeux d'aigue marine, cascade argentine .janvier 2019